Quelques lignes sur l’art du nu

La pratique de l’art du nu ne date pas d’aujourd’hui. On a des tableaux représentant de femmes nues qui remontent à l’antiquité, sans parler des sculptures nues. Nous allons faire un petit bref sur cette forme d’art dans cet article.

L’art du nu : Son histoire

Ces sculptures de femmes et d’hommes nues sont des œuvres qui datent de l’Antiquité. On présentait le corps humain sur sa meilleure esthétique avec des sculptures bien proportionnées, charnues et sensuelles. Au Moyen-Age, la représentation des œuvres prend une autre tournure. Si pour les artistes de l’Antiquité, le corps était parfait et ressemblait à un Dieu, ceux du Moyen-Age étaient plus réalistes et la sensualité n’était pas vraiment présente. À la Renaissance, les artistes reprennent la ligne de départ avec la représentation parfaite du corps humain. C’est à l’Époque Moderne que la photographie commence à prendre place dans cette œuvre et les artistes tenaient à être le plus proches du réalisme en apportant une importance aux détails. Les artistes contemporains suivent toujours cette ligne directive et ne cessent de s’améliorer sur ce qui est des détails.

Les artistes et les œuvres les plus connus

La Vénus de Milo était bien remarquée. Cette sculpture grecque a été faite par Alexandre d’Antioche. On peut la voir au Musée du Louvre. Le David de Michel-Ange voit le jour suite à des années de travail en 1504. Il représente tout ce qui est de la masculinité. On a également dans les tableaux « L’origine du monde » qui est une œuvre de Gustave Courbet. Elle représente le sexe féminin et l’artiste a travaillé sur les contrastes de couleur. Pablo Picasso a également une œuvre catégorisée « art nu ». Il s’agit de « Les demoiselles d’Avignon » qui est une peinture à l’huile représentant 5 femmes partiellement nues.

Publié dans Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *