La littérature jeunesse : à quoi sert-elle ?

Loin d’être le panache des adultes, la littérature s’adresse également aux enfants et aux adolescents. Pour la jeunesse du monde entier, les ouvrages littéraires apportent de nombreuses vertus. Cela dure depuis au moins deux siècles.

La littérature jeunesse est un outil pédagogique par excellence

Le volet éducatif de la littérature jeunesse constitue l’un de ses plus grands avantages. Grâce aux livres qui leur sont destinés, les enfants apprennent des valeurs et des moralités. En même temps, ce sera une occasion de travailler la mémoire et la compréhension. Des histoires telles que « Harry Potter » aident les jeunes à prendre gout à la lecture, en dépit de la profusion d’appareils numériques. Ces récits fantastiques leur permettent notamment d’élargir leur sens de l’imagination.

Les ouvrages littéraires permettent de se divertir

Le divertissement constitue une autre grande vertu de la littérature jeunesse. Entant donné que les jeunes perdent facilement leur concentration, les auteurs doivent trouver des moyens pour capter leur attention. Les messages sont ainsi passés à travers des contenus à priori divertissants. Puis, il y a effectivement des livres qui sont réellement ludiques. En effet, la littérature pour la jeunesse ne se résume pas aux romans de la bibliothèque rose ou verte. Il y a également les bandes dessinées et d’autres formats.

L’histoire littéraire concernant les jeunes

La littérature pour enfant s’est particulièrement développée au cours du 20e siècle. Ce genre littéraire a vu le jour au 19e siècle. Il ne faut pas non plus oublier que les fables et les comptes des siècles précédents s’adressaient déjà aux enfants, même s’ils étaient encore lus par des adultes. En France, la littérature jeunesse est régie par un cadre juridique bien défini depuis 1949. Depuis, cette loi a connu plusieurs mises à jour. La plus récente date de 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *